vendredi 13 mars 2020

Monsieur Joly écologiste ?

Monsieur Joly se pare d'une auréole écologiste...

Mais n'a-t-il pas voté pour la déviation de la RD121 qui défigure la plaine ? Coût de plus de 100 M€, 16 ha détruits et des dizaines d'hectares devenant constructibles à terme, au prétexte du morcellement (comme c'est le cas pour le sud de l'A14).

La transition écologique nécessite des changements pour une politique compatible avec la sobriété, à l'opposé des choix de la majorité départementale !

vendredi 14 février 2020

Candidats sans étiquette....

Alexandre Joly s'est toujours présenté aux élections municipales comme un candidat "sans étiquette".

Lire la suite...

vendredi 31 janvier 2020

La Cuatro : Mais où sont les femmes ?

La Cuatro a rejoint la liste soutenue par la République en Marche et portée par son référent local, Julien Chambon.

Lire la suite...

jeudi 9 janvier 2020

La démocratie participative, est-ce tous les 6 ans ???

Non Monsieur le Maire, la démocratie participative, ce n'est pas tous les six ans !  C’est en période électorale que Monsieur Joly, pour la première fois en vingt-cinq ans de mandat, semble disposé à vous donner la parole, et qu’au nom de la démocratie participative il organise quelques ateliers dont le but est de co-construire le futur programme d’ID Commune. Vos idées, vos propositions et vos remarques seront-elles prises en compte ? La question mérite d’être posée, d’autant plus que l’écho de nos concitoyens qui doivent composer avec lui n’est pas encourageant. Il est clair que monsieur Joly a pour habitude de décider seul et de faire taire toute contradiction, au Conseil municipal ou ailleurs.

Lire la suite...

mardi 7 janvier 2020

Plus écolo que moi tu meurs !

N’avez-vous pas remarqué, depuis un an, comment toutes les personnalités politiques sont devenues écologistes ?

Nous parlons bien sûr de celles dont les idées, conservatrices ou libérales, en tout cas productivistes, sont incompatibles avec de vraies orientations écologistes.

Un léger changement de pied, pour beaucoup, n’est-ce pas ?

Le temps de « l’écologie, ça commence à bien faire » serait-il révolu ?
...

Lire la suite...